Histoire et utilisation de la pierre d’alun à travers les âges


La pierre d'alun
La pierre d’alun en blocs

Nous avons toutes et tous entendu parler de la pierre d’alun. Mais sait-on vraiment ce qu’elle apporte, d’où elle vient, et comment l’utiliser à 100 % ? Aujourd’hui La Razette a choisi de rentrer dans les détails de cet étonnant minéral, véritable incontournable de la salle de bain. En parcourant son histoire, sa fabrication, son utilisation et en vous montrant quelques pièces de collection, nous tenterons de maîtriser ce cristal millénaire…

Bonne lecture !

Histoire de la pierre d’alun

Avant d’être utilisée pour le visage et le corps, la pierre d’alun était déjà appréciée pour de nombreuses autres utilisation…

L’alun dans l’Égypte ancienne

Les anciennes civilisations de la Mésopotamie – l’Irak actuel – utilisaient l’alun pour fixer la garance rouge de teinture aux textiles. Elles importaient d’Égypte cet alun, appelé « allaharum », en grandes quantités. Des preuves de ce processus et de ce commerce ont été retrouvées, ils remonteraient à avant 2000 avant JC !

Les Égyptiens exploitaient l’alun comme minéral naturel dans les oasis de Dakhla et de Kharga, dans le désert à l’ouest du Nil, où le paysage est parsemé d’anciennes mines. Les Égyptiens n’ont commencé à utiliser l’alun eux-mêmes qu’à l’époque de Toutankhamon, environ 1000 ans plus tard. Ils l’utilisaient pour fixer la teinture sur les tissus, dans la fabrication du verre, l’émaillage des céramiques, ainsi que dans le commerce avec les empires grec et romain.

L’alun en Chine

En Chine, l’étude et la pratique de l’alchimie étaient associées à la médecine, la métallurgie, l’astronomie, la botanique et la chimie. L’alun était un élément essentiel du laboratoire de l’alchimiste chinois. Pour certains alchimistes, l’alun était un ingrédient magique qui pouvait être utilisé dans la préparation d’un élixir ou la transformation des métaux.

Les méthodes de préparation de l’élixir de vie étaient connues pour être mauvaises ou dangereuses, mais restaient tout de même populaires parmi les gens. L’alun était souvent associé au mercure et au cinabre, de nombreuses méthodes consistaient à brûler et mélanger toutes sortes de substances apparemment sans aucun lien logique. Mais comme il leur arrivait fréquemment de se brûler les mains, le visage, et même parfois leurs maisons, nous vous déconseillons de tenter l’alchimie chez vous.

L’alun dans la Rome antique

Le bloc d'alun darwin descendant des cieux

Les Romains utilisaient l’alun à la fois comme mordant – pour fixer la teinture sur le tissu – et pour la préservation du cuir. Les couleurs utilisées dans les vêtements reflétaient le statut de leur propriétaire et la profondeur et la solidité des couleurs étaient importantes. Pendant toute cette période, la teinture était une activité secrète, les méthodes étant souvent transmises de père en fils.

Les Romains avaient un mot spécifique – aluta – pour les cuirs conservés avec de l’alun et alutarii pour les personnes qui les produisaient. Comme ce cuir n’est pas très résistant à l’eau, il n’était généralement utilisé qu’à des fins décoratives, car il donne un cuir blanc capable de bien prendre la couleur.

L’alun jouait également un rôle clé en médecine à l’époque. Dioscoride, un chirurgien de l’armée romaine, a beaucoup écrit sur les utilisations de l’alun et d’autres médicaments dans son livre « De Materia Medica », écrit vers 70 après JC. Ce livre a détaillé les utilisations de plus de 600 herbes et est resté en usage pendant les 1600 années suivantes.

L’alun au Moyen Âge et à la Renaissance

Jusqu’en 1453, une grande partie de l’alun utilisé en Europe provenait du Moyen-Orient ainsi que des îles grecques de Lesbos et Milos. L’un des principaux points d’échange de l’alun était Constantinople (aujourd’hui Istanbul), mais tout cela a changé avec la chute de Constantinople aux mains des Turcs ottomans.

Après la chute, de nombreux habitants ont quitté la ville et se sont réfugiés dans d’autres parties de l’Europe. L’un d’entre eux, John de Castro (le fils d’un agent textile de Constantinople), a transmis au pape (Nicolas V) le secret de la fabrication de l’alun. En 1461, l’alunite est découvert à Tolfa, dans les États pontificaux de Rome, et est rapidement exploité comme un quasi-monopole papal. En 1463, 4 mines employaient 8000 hommes, et les profits du commerce de cet alun papal étaient une importante source de revenus pour les caisses des Etats pontificaux.

Fabrication de la pierre d’alun

La vraie pierre d’alun a beau être 100 % naturelle, elle requiert tout de même un processus de fabrication précis pour garantir sa pureté. Ce procédé artisanal et manuel se transmet encore de nos jours chez quelques rares fabricants, dont des français !

L’alun au XIXème et XXème siècle

Au XIXème siècle la pierre d’alun est déjà reconnue pour ses propriétés cosmétiques, notamment en après-rasage. On la retrouve donc naturellement dans les différents sets luxueux des gentilshommes. Dans la seconde moitié du XIXème siècle, Féret Parfumeur produit déjà en France son célèbre bloc Hyalin. Souvent imité, jamais égalé ! Le Bloc Hyalin est médaillé 3 fois à l’exposition universelle de Paris de 1900.

Evolution du bloc hyalin de Féret.
L’évolution de l’emballage du Bloc Hyalin de Féret Parfumeur à travers les décennies…

Depuis le XXème siècle, l’alun est utilisé dans le traitement des vêtements antifeu : comme quoi sa capacité de « calmer le feu du rasoir » est approuvée !

En 1957 les Laboratoires OSMA ouvrent leurs portes, façonnant des produits à base d’alun de potassium naturel dans le respect de la tradition artisanale. La matière première est purifiée et retravaillée artisanalement dans ses ateliers afin d’obtenir des pierres d’alun de première qualité.

Une fabrication traditionnelle propre

La vraie pierre d’alun traditionnelle et naturelle se fabrique à partir de minerai d’alun de potassium, d’air, et d’eau. Et c’est tout ! Difficile de faire plus naturel…

D’abord, le minerai : le cristal d’alun est extrait directement du minerai de potassium que l’on trouve dans de profondes mines. Il ne reste aujourd’hui que très peu de veines d’alun, son extraction est opérée dans les régions d’Asie et d’Amérique du sud. Les extraits sont alors sélectionnés en fonction de leur pureté et de leur absence de résidus terreux.

Une fois sélectionnés, ces extraits sont lavés à l’eau pure et claire. Ils sont ensuite fondus dans un cristallisoir, passant d’un état solide à liquide à une température de 92°C. Durant cette fusion, on ajoute une légère quantité d’eau déminéralisée dans le but de faciliter homogénéisation du cristal.

Étapes de la fabrication de la pierre d'alun.
La fabrication de la pierre d’alun, depuis le minerai jusqu’à l’emballage final.

Façonnage à la main

Le façonnage est l’étape suivante, c’est véritablement la fabrication du produit fini. Il consiste à découper la pierre d’alun en blocs homogènes de toutes les tailles : la pierre d’alun classique, pour le rasage et le soin du corps, mais également des sticks déodorant, crayons hémostatiques… Le Façonnage consiste au carottage du produit dans l’alun re-solidifié dans le cristallisoir. La Pierre d’Alun est façonnée à la main, issue d’un procédé garantissant un produit fini exempt de toute impureté contenue dans le sel naturel et offrant une très grande cristallinité.

A noter, la vraie pierre d’alun traditionnelle et naturelle est taillée à la main, et pas moulée. Le moulage est possible, et permet d’obtenir un produit moins cher, mais il faut alors ajouter un liant dans la composition, la pierre ne serait alors plus naturelle. Les pierres moulées sont très opaques et uniformes, alors que les pierres pures et façonnées main sont plus transparentes et zébrées de légères lignes apparaissant naturellement lors de la cristallisation. La mention « Made in France » est l’assurance de consommer une pierre taillée et 100% sans additifs.

Les Pierres d’Alun du XXème siècle

La pierre d’alun n’a quasiment pas subi de transformation ou d’amélioration au fil des siècles. Les fabricants se démarquaient par la pureté de leur produit, mais également par le charme de leur emballage, et parfois par l’ingéniosité ou la praticité du support / tube / boite de transport. La Razette est heureuse de vous présenter ces quelques pièces de collection :

Boites de pierres d'alun métalliques colorées.
Les boites métalliques étaient généralement vendues dans de grands nécessaires de rasage. Tout comme le bloc hyalin qui a traversé les siècles, la « Tablette Régina » est de retour après plus de cent ans d’absence, ressuscitée par la marque Darwin.
Boites de pierres d'alun colorées.
La boite cylindrique Puralun et sa pierre sertie dans le couvercle, la Tablette Glaciale et ses promesses de fraîcheur, une des toutes premières versions du bloc Osma, et deux variantes du « Cristal » de la marque Le Coq.
Crayons et sticks hémostatiques
A gauche, différents crayons et sticks hémostatiques, en tubes métalliques ou faits de bakélite. Ces sticks se vendaient souvent dans des trousses de toilettes complète. A droite, des pierres d’alun serties dans des tubes et cylindres métalliques. Celui de droite, de la marque allemande Mond-Extra (circa 1915-1920) est particulièrement intéressant car un côté du tube tient une pierre d’alun, et l’autre côté contenait le savon de rasage.
Le  Stypti-Razor
Le Stypti-Razor : quelques modèles de rasoir, comme ce modèle américain en plastique, incorporaient un crayon hémostatique dans son manche, pour pouvoir l’avoir partout avec soi !

Connaître et utiliser sa pierre d’alun

La pierre d’alun est un véritable couteau suisse, indispensable au kit de rasage ! La Razette vous fait découvrir toutes ses fonctions et comment en tirer partie à fond.

Les mille facettes de la pierre d’alun

Voici quelques exemples des nombreuses utilisations / talents de la pierre d’alun :

  • Après-rasage naturel : elle arête les saignements
  • Antiseptique et antibactérien : la peau est plus saine et a moins de poils incarnés
  • Tonifie et resserre la peau : la peau est plus lisse et belle
  • Excellent outil d’apprentissage : l’alun est un outil formidable quand on découvre le rasage humide ou que l’on essaye un nouveau rasoir, car il vous aide à obtenir des informations sur l’évolution de votre technique ! Trop de picotements signifie que vous avez eu un rasage brutal et que vous devez encore vous concentrer sur votre angle ou sur la pression… ou sur les deux !
  • Une meilleure accroche : le rasage peut vite devenir glissant, surtout lorsque vous utilisez un rasoir dont le manche est mal ou pas du tout moleté… c’est là qu’intervient l’Alun ! Mouillez le bloc et frottez le sur vos mains, votre préhension s’en verra améliorée !
  • Fait des merveilles sur les imperfections de la peau, comme l’acné
  • Donne une tenue légère sur la moustache ou les cheveux
  • Déodorant naturel efficace

Conseils de pro pour utiliser sa pierre d’alun

La pierre d’alun est un jeu d’enfant à utiliser, il suffit de la mouiller rapidement sous le robinet, puis de la frotter sur toute la surface du visage à peine rasé. C’est aussi simple que ça ! Vous pouvez choisir de vous rincer après une minute ou de la laisser agir un peu plus longtemps. Cela dépend vraiment de votre type de peau et de vos préférences, mails il faudra tout de même utiliser un soin hydratant quel que soit votre choix.

Utilisée comme déodorant, en cas de besoin ou au quotidien, la pierre d’alun est efficace, saine et naturelle comme déodorant. Pour le sport intensif, commencez par passer de l’alun sur les aisselles puis appliquez votre déodorant habituel par-dessus.

Quand la pierre est mouillée, sa prise en main devient glissante. Afin d’éviter l’accident fatal, voici deux conseils pour améliorer son grip :

  • Utilisez un élastique : il suffit de passer un élastique en caoutchouc autour de la pierre, la prise en main sera largement plus aisée, même quand la pierre est mouillée ! Ce même élastique pourra également être utilisé autour d’un manche de blaireau pour éviter qu’il cogne les bords d’un bol. Malin !
  • La glycérine : mettez quelques gouttes de glycérine sur vos doigts, et la pierre d’alun s’accrochera comme par miracle ! La glycérine pourra également vous aider à booster la mousse de votre savon, et à tendre la peau pour faire une passe de rasoir en toute sécurité.

Entretien et rangement

Boîte de rangement Féret pour pierre d'alun.
Boîte de rangement Féret pour pierre d’alun.

Si la pierre d’alun est laissée mouillée quand on la range, l’eau va continuer de dissoudre l’alun. La surface va donc faire des bosses et obtenir un aspect de surface granuleux, ce qui n’est pas agréable à passer sur la peau, vous en conviendrez. Il convient donc de sécher sa pierre après usage, avec une serviette propre.

Ensuite, ne pas hésiter à laisser la pierre à l’air libre dans un endroit sec et aéré pour la laisser finir de sécher. Astuce : garder une éponge sèche à portée de main pour la poser dessus, l’éponge absorbera le trop-plein d’humidité.

Les boites de rangement sont excellentes pour le voyage, mais moins adaptées à une utilisation à domicile. En effet, rangez-vous vos vêtements quotidiens dans une valise ? Non, et bien c’est un peu le même principe !


Nous espérons que cet article vous a plu, merci et à bientôt pour un prochain article !

4 Replies to “La Pierre d’Alun – Un cristal qui cache bien des mystères”

  1. Bonjour aux utilisateurs ! La pierre peut s’utiliser de la même façon que pour l’après rasage si vous avez des hémorroïdes. Lorsqu’elles sont douloureuses et même parfois saignantes vous passer la pierre et cela vous calme et soulage les douleurs.
    Ce résultat est garanti par moi même pour l’avoir essayé.

  2. Bonjour,

    J’ai appris plein de choses ! et surtout que j’utilise mal cette pierre !
    Merci !
    Comme toutes vos newsLetters, interessantes ! continuez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.